Accueil » Archéologie

Archéologie

Le site archéologique de la Maison Nivard-De Saint-Dizier est le plus grand site préhistorique découvert à ce jour sur l’île de Montréal.

Situé dans l’arrondissement Verdun, le site BiFj-85 se trouve dans le parc linéaire de l’Honorable-George-O’Reilly en bordure du fleuve Saint-Laurent à la hauteur des rapides de Lachine.

@Beaupré Michaud et Associés, Architectes

Des recherches fructueuses

Les campagnes de fouilles qui se sont déroulées entre 2005 et 2017 ont démontré une occupation autochtone continue du site sur plus de 5000 ans. La présence de plusieurs foyers préhistoriques, outils, éclats de taille, tessons de céramique et traces de piquets suggère que le site a été un lieu de campement et de portage important pour les populations autochtones, en raison de son emplacement stratégique au pied des rapides de Lachine.

@SACL

@SACL

Sur ce site, on retrouve également des vestiges témoignant des tout premiers établissements français du secteur : une maison rurale d’inspiration française érigée en 1710 par les Sœurs de la Congrégation de Notre-Dame (la Maison Nivard-De Saint-Dizier) et des vestiges de bâtiments liés à l’exploitation agricole du site aux 17e et 18e siècles.

Les fouilles ont également révélé le potentiel archéologique du secteur pour documenter l’établissement probable d’un avant-poste de défense contre les Iroquois vers 1665. La découverte de tranchées de palissade comprenant des pieux et des négatifs de pieux relance les hypothèses quant à l’établissement d’un fort dans ce secteur du fief de Verdun.

Historique des interventions

Les premières recherches archéologiques ont été réalisées en 2005 autour des fondations de la Maison Nivard-De Saint-Dizier et à l’intérieur du bâtiment par la firme SACL. Ces interventions ont eu lieu dans le cadre d’un programme de restauration du bâtiment.

Entre 2006 et 2008, la firme SACL a réalisé une fouille complète de l’intérieur de la maison et de sa périphérie ainsi qu’un inventaire archéologique dans le parc de l’Honorable-George-O’Reilly.

Dans le cadre de la mise sur place du musée, de nouvelles fouilles ont lieu en 2010-2011 pour permettre l’ajout d’un bâtiment de services et l’aménagement d’une place publique.

Une école de fouilles

Grâce à un partenariat avec l’Université McGill, les fouilles reprennent sur le site de la Maison Nivard-De Saint-Dizier en 2016-2017. Outre la poursuite des recherches, ce nouveau projet vise à offrir une formation aux étudiants de premier cycle de l’Université McGill et à faire connaître la démarche archéologique auprès du public.

Journal de bord

Suivez les étudiants de l’Université McGill à travers leurs découvertes!

Vidéos

Des capsules vidéo vous entraînent dans le projet de fouilles, comme si vous y étiez!

 

La réalisation de ces projets a été rendue possible grâce à l’entente de développement culturel entre la Ville de Montréal et le ministère de la Culture et des Communications.

entente

Capsules archéologiques : Tout savoir sur les activités de notre chantier 2016 et 2017

Capsules vidéos

Capusles vidéos

École de fouille 2016 et 2017 – Journal de bord