Accueil » Exposition d’art autochtone

Exposition d’art autochtone


L’arrondissement de Verdun souligne de belle façon la Journée nationale des autochtones, le 21 juin 2021, avec l’ouverture de l’exposition d’art autochtone Un fleuve coupe la roche/A river cuts through rock présentée à la Maison Nivard-De Saint-Dizier, musée et site archéologique et au Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun.

Du 21 juin au 10 octobre 2021, le public pourra découvrir les œuvres de Lisa Myers, Dana Claxton, Nico Williams, trois artistes issus des Premières Nations.

Mots sur le commissaire et les artistes

Commissaire de l’exposition : Michael Patten

Michael Patten (né en 1977) est un artiste visuel contemporain basé à Montréal et membre de la Première Nation Zagime Anishinabek en Saskatchewan. Il est titulaire d’un B.F.A. en peinture et d’un B.F.A. en dessin avec une mineure en histoire de l’art de l’Université de Regina et il a participé à des expositions individuelles et collectives à l’échelle internationale et nationale dans des musées, des centres d’artistes, des espaces commerciaux et des galeries universitaires. En 2017, il a été l’un des lauréats du prix REVEAL- Indigenous Art de la Fondation Hnatyshyn. Il est actuellement directeur de la Biennale d’art autochtone contemporain de Montréal, une organisation à but non lucratif dont le mandat est de reconnaître et de soutenir l’art et les artistes autochtones contemporains.

Artistes

Lisa Myers / Œuvres à la Maison Nivard-De Saint-Dizier

Lisa Myers est une Anishnaabe de la Première Nation Beausoleil, qui vit à Port Severn, en Ontario. Elle est titulaire d’une maîtrise en beaux-arts en critique et en conservation de l’Université OCAD. Elle est professeure adjointe à la faculté des études environnementales de l’Université York, à Toronto.

Dana Claxton / Œuvres sur l’esplanade du Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun

Dana Claxton est une artiste exposante internationale, acclamée par la critique. Elle travaille dans les domaines du film, de la vidéo, de la photographie, de l’installation vidéo à canaux unique ou multiples et de l’art de la performance. Son travail a été présenté sur la scène internationale au Museum of Modern Art (NYC), Metropolitan Museum of Art (NYC), Walker Art Centre (Minneapolis, MN), Eiteljorg Museum of American Indians and Western Art, Indianapolis (IN) et au Museum of Contemporary Art (Sydney, AU). Dana Claxton est membre des Premières Nations Wood Mountain Lakota situées dans le sud-ouest de la Saskatchewan et elle réside à Vancouver, au Canada.

Nico Williams / Œuvres sur les vitrines du Quai 5160 – Maison de la culture de Verdun

Nico Williams (né en 1989) est un Anishinaabe de la Première Nation Aamjiwnaang qui travaille actuellement à Tiohtià:ke | Mooni-yang | Montréal. Il a une pratique multidisciplinaire, souvent en collaboration, qui est centrée sur le perlage sculptural. Combinant des couleurs vives, des motifs complexes et des symboles, les œuvres créent des récits sur les systèmes de connaissances et les expériences autochtones afin de sensibiliser les gens aux réalités actuelles des communautés urbaines et rurales. Nico a récemment exposé ses œuvres au Musée d’art contemporain de Montréal dans le cadre d’une exposition collective. Il a également animé et présenté un projet communautaire à la Fondation PHI.